Instruction publique

Des visiteurs coréens à la Ville de Bruxelles

Des visiteurs coréens à la Ville de Bruxelles

« Bonjour, je suis Sunghwa Jung. Notre délégation, composée de 3 surintendants et de 13 membres de l'office de l'éducation en Corée du Sud souhaiterait visiter le département de l'Instruction publique (...)  »

(...) Ce serait un honneur si nous pouvions avoir l'opportunité d'en apprendre davantage sur votre système avancé en matière d'éducation afin de pouvoir partager nos pratiques d'éducation et de formation professionnelle. »

C'est un lundi matin que nous avons reçu un message plein d'entrain de Sunghwa Jung, Coordinateur de visites internationales en Corée du sud, exprimant le souhait de la délégation coréenne de vouloir découvrir les méthodes d'enseignements appliquées à la Ville de Bruxelles.

C'est avec beaucoup d'enthousiasme que notre département a décidé de répondre positivement à la demande de Sunghwa Jung.

Très vite, l'organisation de leur arrivée a débuté afin de leur réserver un accueil chaleureux et personnalisé.

Un dernier petit contact quelques jours avant le jour-j afin de nous confirmer à quel moment précis ils arriveraient en Belgique et à quel hôtel ils séjourneraient.

C'est alors le 30 septembre 2013 que nous avons accueilli la délégation coréenne à l'Hôtel de Ville de Bruxelles pour une présentation détaillée du département de l'Instruction publique et de toutes ses composantes.

La journée s'est poursuivie par une visite de l'Athénée Marguerite Yourcenar, un cours de latin ainsi qu'une présentation de notre projet IPAD donnés à l'Athénée Léon Lepage, un grand tour à la Haute Ecole Francisco Ferrer pour se terminer par un lunch à la maison patricienne.

C'est dans le courant de l'après-midi que s'est achevée la visite pour nos confrères coréens qui sont repartis l'esprit rempli de découvertes.

« Bonjour,

La visite a vraiment été utile, nous l'avons tous appréciée et nous avons pu remarquer votre force distinctive en matière d'éducation. Nous espérons que cela soit un tremplin et que nous pourrons conserver cette collaboration. »

C'est avec cette phrase qu'a conclu Sunghwa Jung dès son retour en Corée du Sud.